Moisissures et humidité

Services résidentiels

Plusieurs signes peuvent émettre un signal d’alarme quant à la présence possible d’infiltration d’eau ou d’humidité excessive pouvant mener à des contaminations fongiques (moisissures).

Signes sur le bâtiment :

  • Fissures : dans la fondation, sur les murs extérieurs,

  • Traces d’eau séchée : sous les fenêtres, au plafond ou au plancher,

  • Condensation : aux fenêtres, sur les murs,

  • Oxydation : présence de rouille (vis, clous, luminaires, pentures, etc.),

  • Taches : de différentes couleurs sur les matériaux,

  • Efflorescence : traces blanches ou cristaux blancs sur le béton,

  • Matériaux endommagés : bois noirci voire pourri, toiture à refaire, etc,

  • Odeurs : d’humidité, de renfermé,

  • Déformation : gondolement, craque, gonflement des matériaux et de la peinture,

  • Humidité : une humidité relative élevée constante risque de favoriser la croissance de moisissures.

  • À long terme, ces signes peuvent diminuer la qualité de l’air que respire les occupants d’une habitation, mais aussi diminuer la qualité du bâtiment (réduit le prix du bien immobilier lors d’une vente par exemple).

Voici différentes questions pouvant vous aider à y voir plus clair sur les effets sur un bâtiment et sur ses composants.


Qu’est-ce que l’efflorescence?

Il s’agit d’un dépôt blanc cristallin qui apparaît sur les matériaux de construction, normalement sur le béton, et qui est causé par la présence importante d’eau ou d’humidité. L’eau en s’évaporant, laissera des sels sur les surfaces. Si vous voyez cela apparaître sur vos murs de fondation, c’est donc signe qu’il y a eu à un moment ou à un autre un problème d’humidité.

Qu’est-ce qu’un coupe-vapeur?

Il s’agit d’une membrane (plastique, aluminium, etc.) qui se trouve dans les murs et les plafonds extérieurs de la maison. Sa présence vise à éviter que l’air chaud et humide n’aille dans les matériaux plus froids du mur.

Faut-il toujours remplacer les matériaux touchés?

Cela dépend du degré d’endommagement du matériau et de sa porosité. Si le matériau est endommagé seulement en surface, qu’il est possible de le sabler ou de le nettoyer, il n’est pas nécessaire de l’enlever. Cependant, en général, les matériaux poreux moisis devront être remplacés (laine minérale, placoplâtre, bois, etc.).

bois_moisi

En voyant l’état des matériaux, est-il possible de dater une infiltration?

Dater une infiltration par l’état des matériaux est possible jusqu’à un certain point :

Il faut comprendre que les moisissures peuvent pousser très vite dans des conditions optimales. Ainsi, en laboratoire, une incubation d’une semaine permet d’obtenir des moisissures identifiables. En milieu intérieur, les conditions ne sont pas optimales et cela prend plus de temps pour avoir des colonies de grandes tailles. Selon notre expérience cela prend plusieurs semaines, voire quelques mois avant qu’une surface soit couverte de moisissures. Toutefois, l’état du bois de structure permet une datation à plus long terme. En effet, le bois résiste naturellement aux moisissures et ne pourrira pas immédiatement. Il faut plusieurs années pour que le bois se putréfie et se désagrège. Ainsi, si vous avez du bois qui baigne dans l’eau, cela prendra plusieurs années avant qu’il pourrisse.